tangent


tangent

tangent, ente [ tɑ̃ʒɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1683; lat. tangens, entis, de tangere « toucher »
1Géom. Qui n'a qu'un point de contact en un seul point. (1705) Plan tangent à une surface : ensemble des tangentes en un point à cette surface, formant généralement un plan. Espace, plan tangent, droite, surface tangente à (un autre espace, etc.) en un point M. Courbe tangente à une autre, à un plan. « Le disque [du Soleil] est tangent à l'horizon » (Valéry).
Qui a un ensemble de points de contacts. Droite d'un plan tangente à un cylindre.
2(1906 « candidat presque admis ») Qui se fait de justesse. Il a été reçu au bac, mais c'était tangent (cf. fam. C'était moins une). Par ext. Le candidat était tangent.
⊗ CONTR. Distant, sécant.

tangent, tangente adjectif (latin tangens, -entis, de tangere, toucher) Se dit d'une courbe vis-à-vis d'une autre courbe, ou d'une surface vis-à-vis d'une autre surface ou d'une courbe, quand leur contact est d'ordre supérieur ou égal à 2. Familier. Qui est à la limite, très près du niveau nécessaire pour que quelque chose se fasse : Il a été reçu, mais c'était tangent.tangent, tangente (expressions) adjectif (latin tangens, -entis, de tangere, toucher) Vecteur tangent à une courbe, pointeur dont l'origine est le point de contact de la tangente avec la courbe considérée, et le vecteur, un vecteur directeur de cette tangente. ● tangent, tangente (synonymes) adjectif (latin tangens, -entis, de tangere, toucher) Familier. Qui est à la limite, très près du niveau nécessaire...
Synonymes :

tangent, ente
adj. et n. f.
d1./d adj. GEOM Qui n'a qu'un point de contact avec une courbe, une surface. Plan tangent à une sphère. Droite tangente en un point M o d'une courbe, limite (si elle existe) d'une sécante M o M à la courbe lorsque le point M de la courbe se rapproche de M o. Plan tangent en un point M o à une surface S, ensemble des droites tangentes aux courbes tracées sur S et passant par M o, si ces droites sont coplanaires.
|| n. f. Droite tangente.
|| Loc. fig., Fam. Prendre la tangente: s'esquiver.
d2./d adj. Fig. Qui se produit de justesse. Il a été reçu au bac, mais c'était tangent.
d3./d n. f. MATH Quotient du sinus d'un arc par son cosinus (symbole tan).

⇒TANGENT, -ENTE, adj. et subst. fém.
I. — Adjectif
A. — GÉOM., lang. cour. Qui touche une ligne, une surface en un seul point. Cercle, droite tangent(e) à un cercle, à une circonférence, à une courbe, à une sphère; courbe tangente à un plan; plan tangent à une sphère; courbes, surfaces tangentes. Coucher du soleil. Ciel pur, le disque orange est tangent à l'horizon (VALÉRY, Tel quel II, 1943, p. 132). Gergonne (...), à l'occasion de la construction d'un cercle tangent à trois cercles donnés ou d'une sphère tangente à quatre sphères, affirme que la géométrie analytique permet de résoudre les problèmes de construction de la manière (...) la plus simple (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 35).
P. métaph. Nous ne savons rien (...) et nous ne sommes jamais que tangents à la connaissance, qu'il s'agisse de l'esprit, du cœur, du corps ou de l'âme (L. DAUDET, Cœur brûlé, 1929, p 111). Maupassant reçoit avec une aisance parfaite ses personnages de roman, comme Zola. Il n'en est pas habité, comme Flaubert et Daudet. Il n'est que tangent à la partie divine du roman (THIBAUDET, Hist. litt. fr., 1936, p. 376).
B. — Familier
1. Qui est près de se produire; qui est acquis de justesse. Il n'était pas en retard, mais c'était tangent (DAVAU-COHEN 1972). S'il réussit à son examen, ce sera tangent (Lexis 1975).
2. [En parlant d'une pers.] Qui est près de réussir quelque chose; qui approche de justesse d'un résultat. Le but de ce nouveau premier cycle n'est pas de conserver tous les étudiants (...). Ce qui nous permettra de ne plus laisser passer, comme nous le faisions avant, d'élèves « tangents » en second cycle (Le Nouvel Observateur, 26 oct. 1984, p. 73, col. 1).
II. — Subst. fém.
A. — GÉOM., lang. cour. Droite qui touche une ligne, une surface en un seul point (abrév. tg). Tangente à un cercle, à une courbe, à une surface; déterminer la tangente en un point; mener une tangente par un point. Ce soleil couchant, dont le rayon alongé (...) forme une tangente d'or sur l'arc roulant des mers (CHATEAUBR., Génie, t. 1, 1803, p. 467). La dérivée conçue comme pente de la tangente (BOURBAKI, Hist. math., 1960, p. 198). V. continu ex. 2.
Loc. S'échapper par, prendre la tangente
Vieilli. S'échapper par la tangente. Échapper à une trajectoire circulaire par une tangente à cette trajectoire. Un corps qui se meut autour d'un centre, est toujours prêt à s'échapper par la tangente (DESTUTT DE TR., Idéol. 3, 1805, p. 476).
Au fig., fam. S'échapper par la tangente (vieilli), prendre la tangente
[Le suj. désigne une pers.] S'esquiver, prendre la fuite. Si j'étais pressé, je m'échapperais par la tangente, et je m'en irais en Angleterre (J. DE MAISTRE, Corresp., 1812, p. 241). Tous les gens du cortège n'avaient dans les yeux qu'une idée: trouver un prétexte pour prendre la tangente (BENOIT, Atlant., 1919, p. 312).
[En parlant d'une pers. ou d'une chose abstr.] Se dérober. Ne lui demandez pas une discussion suivie et rigoureuse (...) Il s'échappe à tout moment par la tangente, il ne vise qu'à des points spéciaux, à des trouvailles imprévues (SAINTE-BEUVE, Portr. littér., t. 1, 1840, p. 469). Mon esprit prenait (...) la tangente (...) et la leçon dégénérait en causerie (GIDE, Si le grain, 1924, p. 449).
Au fig., fam. Échappatoire. Pas moyen de dérober, cette fois-là!... pas la plus petite tangente libératrice... il a fallu m'exécuter (GYP, Cayenne, 1899, p. 215). Le lieu commun est une tangente pour fuir à l'heure du danger et jamais les bourgeois n'ont autant fui qu'en 1870 (BLOY, Lieux communs, 1902, p. 290).
Arg. de l'École polytechnique. Épée. Certains examinateurs exigent qu'il [l'élève, à la colle générale] conserve l'épée au côté; la plupart cependant font déposer la tangente à la porte (CLARIS, Éc. polytechn., 1895, p. 121).
B. — TRIGONOMÉTRIE. Rapport du sinus d'un angle, d'un arc au cosinus (abrév. tg). La cotangente est l'inverse de la tangente. Dans un triangle rectangle chaque côté de l'angle droit est égal (...) au produit de l'autre côté de l'angle droit par la tangente de l'angle opposé ou la cotangente de l'angle aigu adjacent (ROUX, MIELLOU, Géom., 1946, p. 223). tg p + tg q = sin (p+q)/(cos p cosq) (Encyclop. Sc. Techn. t. 10 1973, p. 643). V. cotangente ex. de Ac.
Boussole des tangentes.
REM. Tangenter, verbe trans. Être tangent à. Les derniers petits nuages d'or venaient tangenter la ligne des eaux (LOTI, Mon frère Yves, 1883, p. 72). Le jas [d'une ancre] s'élève à peu près en tangentant la muraille [d'un navire] (CRONEAU, Constr. nav. guerre, t. 2, 1892, p. 202).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1762; 1762-1878, seulement subst. fém.; 1935, adj. et subst. fém. Étymol. et Hist. 1. a) 1626 tangente subst. fém. « ligne droite tangente à une ligne ou à une surface courbe » (MYDORGE ds MERSENNE, Corresp., éd. Mme P. Tannery, C. de Waard, R. Pintard, t. 1, p. 408); 1725 tangente (d'un arc, d'un angle) (P. VARIGNON, Nouv. mécan., t. 1, p. 48); b) 1738 s'échapper par la tangente (en parlant d'un corps en rotation) « suivre la tangente à la courbe qu'il décrivait, quand la force centripète cesse d'agir sur lui » (VOLTAIRE, Feu ds Rec. des pièces qui ont remporté les prix de l'Ac. royale des Sciences, t. IV, p. 190); fig. 1798 « saisir l'occasion de s'évader » (Ac.); 1867 prendre la tangente « s'échapper de l'école (arg. des polytechniciens) » (DELVAU); c) ca 1830 tangente « épée attachée au flanc du polytechnicien » (d'apr. ESN.); 1866 (DELVAU); d) 1878 « surveillant de collège » (LARCH.); 1901 « surveillant d'un examen écrit » (BRUANT, p. 415); 2. a) 1683 le point tangent des lignes convexes (Journal des Savants, p. 120 ds Beitr. Z. Rom. Philol. t. 3, 2e part., p. 122); 1705 plan tangent (A. PARENT, Rech. de math. et de phys., t. 1, p. 29); b) 1878 « qui approche d'une chose, d'une situation » (MOCH, X-Lex. p. 57). Empr. au lat. tangens, part. prés. de tangere « toucher ». Fréq. abs. littér.:51.
DÉR. Tangence, subst. fém., géom., lang. cour. Fait, propriété d'être tangent, position de ce qui est tangent. On ne peut admettre à la fois la tangence des sphères M entre elles et celle des sphères M et N entre elles (FRIEDEL, Cristallogr., 1926, p. 410). P. métaph. Je m'étais mis à choyer immodérément les mots pour l'espace qu'ils admettent autour d'eux, pour leurs tangences avec d'autres mots innombrables (BRETON, Manif. Surréal., 1er Manif., 1924, p. 37). Point de tangence. Point où deux courbes, deux surfaces sont tangentes. Le déplacement vers la gauche de la courbe de demande à la firme s'opère (...) sans modification de la pente de la courbe (jusqu'au point de tangence), la différenciation étant supposée la même pour chaque firme (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 114). P. anal. Le Christ est le point de tangence entre l'humanité et Dieu (S. WEIL, Pesanteur, 1943, p. 171). Nous sommes ici en ce point de tangence (...) où la caractérologie touche à la morale (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 422). []. Att. ds Ac. dep. 1835. 1res attest. 1815 point de tengence « point par où une ligne, une surface est tangente à une autre » (BEUDANT, Essai d'un cours élém. et gén. des sc. phys., p. 562), 1835 tangence « position de ce qui est tangent » (Ac.); de tangente (tangent). — Fréq. abs. littér.: 16.
BBG. — GOHIN 1903, p. 353.

tangent, ente [tɑ̃ʒɑ̃, ɑ̃t] adj. et n. f.
ÉTYM. 1626, n. f.; lat. tangens, -entis, p. prés. de tangere « toucher ».
———
I Adj.
1 (1705). Géom. Qui touche, sans la couper, une ligne, une surface en un seul point. || Droite tangente à un cercle (→ ci-dessous, II.). || Courbe tangente à un plan. || Surfaces tangentes en un point. || Plan tangent à une surface : ensemble des tangentes en un point à cette surface, formant généralement un plan.Cour. || Le disque du soleil est tangent à l'horizon (→ 2. Coucher, cit. 2). || Une ligne verticale tangente au sternum (→ Attitude, cit. 10).
1 C'était un huit couché : deux cercles égaux, d'un peu moins de dix centimètres de diamètre, tangents par le côté.
A. Robbe-Grillet, le Voyeur, p. 17.
2 (1895, tangent à « très près de »). Qui approche d'une chose, d'une situation ( Approchant); qui se fait presque, qui se fait de justesse. || Il a été reçu au bachot, mais c'était tangent (cf. fam. C'était moins une). Juste.Par ext. || Il était tangent.
1.1 Ce qu'il faisait était extrêmement délicat et tangent.
A.-L. Dominique, le Gorille sans cravate, p. 173.
———
II N. f.
1 Géom. || La tangente à une courbe : la droite qui touche cette courbe en un seul point et qu'on peut considérer comme la limite d'une sécante passant par ce point lorsqu'un second point d'intersection tend vers celui-ci. || Tangente à un cercle : perpendiculaire au rayon du cercle en ce point (→ Cercle, cit. 2). || La pente de la tangente à une courbe d'équation y = f(x) — en coordonnées rectangulaires — est égale à la valeur de la dérivée de f(x) au point de tangence. || Mener d'un point extérieur à une courbe les tangentes à cette courbe.Tangente à une surface, tangente en un point de cette surface à une courbe tracée sur la surface.(1872). Trigon. || Tangente (tg) d'un arc ou d'un angle : rapport du sinus au cosinus de cet arc, de cet angle. || La tangente est l'inverse de la cotangente.Appos. || Fonction tangente, qui à un nombre réel fait correspondre la tangente de l'angle dont ce nombre est la mesure.Tangente hyperbolique.Vx. || Boussole des sinus et des tangentes.
Littér. Droite tangente.
2 (…) ce soleil couchant, dont le rayon allongé tantôt illumine une forêt, tantôt forme une tangente d'or sur l'arc roulant des mers (…)
Chateaubriand, le Génie du christianisme, II, IV, I.
2 a (1867; parce qu'elle se porte tangente à la bande du pantalon). Argot de l'École polytechnique. Épée de polytechnicien.
b (1878). Argot d'école. Huissier de faculté. Appariteur.(1907). Surveillant d'un examen écrit.
3 Loc. Prendre la tangente : échapper à une trajectoire fermée (circulaire, elliptique) selon la tangente à cette trajectoire.Par métaphore. (Personnes). S'esquiver, se sauver (spécialt, sans être vu). Cf. fam. Filer, se tailler, se tirer. — Fig. || S'échapper par la tangente (1798), prendre la tangente (1867) : se tirer d'affaire adroitement en éludant, par un faux-fuyant.
3 Il faut dire aussi que mon esprit prenait facilement la tangente (…)
Gide, Si le grain ne meurt, I, V.
4 Ah ! voilà Ponthieu qui me suit. La tangente ! la tangente ! (…) Quand Patrice Périot, après un léger détour, entra dans la salle des séances, la compagnie était au travail.
G. Duhamel, le Voyage de P. Périot, IV.
5 Dans tous les cas, qu'il dise oui, qu'il dise non, ou qu'il échappe par la tangente, en feignant, en doutant, en éludant, en faisant dévier la pensée principale vers un autre but (tu vois ce que je veux dire), par un artifice de rhétorique ou de conversation quel qu'il soit, tu aurais l'air de n'attacher à sa réponse qu'une importance minime.
Germain Nouveau, Lettre à Léopold Silvy, 18 janv. 1909, Pl., p. 955.
CONTR. (Du I.) Distant, éloigné, sécant.
DÉR. Tangence, tangenter, tangentiel.
COMP. Cotangente. — Sous-tangente.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tangent — Tan gent, n. [L. tangens, entis, p. pr. of tangere to touch; akin to Gr. ? having seized: cf. F. tangente. Cf. {Attain}, {Contaminate}, {Contingent}, {Entire}, {Tact}, {Taste}, {Tax}, v. t.] (Geom.) A tangent line curve, or surface; specifically …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tangent — TANGÉNT, Ă, tangenţi, te, adj., s.f. 1. adj. (Despre drepte) Care atinge o curbă într un singur punct. ♦ (Despre planuri) Care conţine tangente (2) la toate curbele care trec printr un punct al unei suprafeţe, care atinge suprafaţa într un singur …   Dicționar Român

  • tangent — [tan′jənt] adj. [L tangens, prp. of tangere, to touch: see TACT] 1. that touches; touching 2. Geom. touching and not intersecting a curve or curved surface at one and only one point: said of a line or plane n. [< ModL ( linea) tangens, tangent …   English World dictionary

  • Tangent — Tan gent, a. [L. tangens, entis, p. pr.] Touching; touching at a single point; specifically (Geom.) meeting a curve or surface at a point and having at that point the same direction as the curve or surface; said of a straight line, curve, or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Tangent — Ciudad de los Estados Unidos …   Wikipedia Español

  • tangent — tangent, ente (tan jan, jan t ) adj. 1°   Terme de géométrie. Qui touche une ligne ou une surface en un seul point.    Une ligne droite tangente à une courbe est la limite des positions d une sécante dont un des points d intersection avec la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Tangent — Tangent, OR U.S. city in Oregon Population (2000): 933 Housing Units (2000): 366 Land area (2000): 3.778661 sq. miles (9.786686 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 3.778661 sq. miles (9.786686 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Tangent, OR — U.S. city in Oregon Population (2000): 933 Housing Units (2000): 366 Land area (2000): 3.778661 sq. miles (9.786686 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 3.778661 sq. miles (9.786686 sq. km) FIPS code …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • tangent — ► NOUN 1) a straight line or plane that touches a curve or curved surface at a point, but if extended does not cross it at that point. 2) Mathematics the trigonometric function that is equal to the ratio of the sides (other than the hypotenuse)… …   English terms dictionary

  • tangent — index close (near), proximate, tangential Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.